Plus puissant et plus fécond !

Culte dominical du 19 Mai 2019.

Orateur : Pasteur Alain KITENGE

Thème : Plus puissant et plus fécond !

Références bibliques : Psaumes 105 : 10-24, Psaumes 126 :2-6.

L’orateur de ce jour, est le Pasteur Alain KITENGE Responsable de l’église Torrent de vie – une extension de l’église La Borne – située à Kinshasa, en République démocratique du Congo.

Notre premier texte de base nous relate l’histoire des enfants d’Israël qui subissaient l’oppression du roi d’Egypte de leur époque. En revanche, nous remarquons que plus ils étaient oppressés, plus ils se multipliaient. Et donc, Pharaon avait peur de leur croissance numérique, c’est pourquoi il décida de les empêcher de se multiplier, en les accablant de travaux pénibles. (Confère Exode 1 et Exode 2).

Nous allons traiter tout au long de ce message, deux éléments : le premier point parlera de la puissance et le second traitera la fécondité.

  1. Dieu veut que nous soyons plus puissants dans toutes les sphères de notre vie.

Dieu ordonne que tu sois puissant, car être son contraire fait référence à une vie de faiblesse.

Et, voici quelques caractéristiques d’un homme faible :

  • il est limité dans sa vision,
  • il manque d’inspiration et de motivation,
  • Il préfère dépendre des autres : or, Dieu nous équipe afin d’être plus autonomes,
  • le faible vit dans l’échec et dans le manque d’excellence.

Dans Psaumes 68 : 29, nous pouvons relever certains points :

  • Lorsque Dieu nous ordonne d’être puissants, cela renvoie à un commandement et non un conseil. Et, ceci sous-entend qu’il nous a dotés de la capacité nécessaire pour le devenir.
  • Dieu ordonne que nous soyons puissants car cela nous rend plus résistants et nous permet de faire face aux épreuves ou combats plus difficiles.
  1. Dieu nous rend plus féconds

La fécondité peut se définir comme le caractère d’une personne dont la productivité est particulièrement abondante.

Dans 1 Samuel 1, nous voyons que Peninna mortifiait Anne, sa rivale qui, autrefois, était stérile. Face à toutes ces provocations, cette dernière changea son attitude et cessa de pleurer. En revanche, elle décida de chercher la face de Dieu et grâce à sa prière persistante, Dieu lui donna un fils appelé Samuel.

De plus, les mortifications peuvent avoir pour synonymes : l’humiliation, l’opprobre… Toujours en se référant à ce texte, nous pouvons saisir que les mortifications précèdent toujours des grandes saisons de fécondité.

Nous pouvons en déduire la leçon suivante : décidons de servir Dieu avec joie quel que soit le problème que nous traversons ; à l’instar d’Anne, elle prit la ferme résolution de chercher la face de Dieu et non de se lamenter.

Dans Proverbes 17 : 22 nous lisons qu’un coeur joyeux est un excellent remède. Nous devons garder la joie que nous donne l’Esprit de Dieu, parce que c’est une excellente arme contre l’ennemi qui nous accable mais aussi un excellent remède pour notre âme.

Dieu déclare ce matin que nous sommes plus féconds et plus puissants !

Esaïe 54 : 1 Réjouis-toi, stérile, toi qui n’enfantes plus ! Fais éclater ton allégresse et ta joie, toi qui n’as plus de douleurs ! Car les fils de la délaissée seront plus nombreux Que les fils de celle qui est mariée, dit l’Eternel.

Que Dieu vous bénisse abondamment.