Le Saint-Esprit : le secret de la montée divine

Orateur : Docteur Michaux MUNDALA

Thème : Le Saint-Esprit : le secret de la montée divine

Références bibliques : Exode 3:8-10/ Nombres 13 :17 et 31-33

« Tu peux dire tout ce que tu veux, ne dis jamais : je ne peux pas monter »

Par ce message, le docteur Michaux MUNDALA nous a exposé le fait qu’ « il n’y a pas de montée divine sans le Saint-Esprit ». C’est Dieu, par Son Esprit qui est le seul instigateur et le seul réalisateur de la montée de divine.

Lorsqu’un ou plusieurs aspects de nos vies passent d’un état inférieur à un état supérieur,  nous pouvons alors parler de montée divine. Il y a de nombreuses choses que Dieu nous promet qui ne s’accompliront jamais dans la vallée, il est donc nécessaire pour nous de monter, d’accéder à la montagne pour voir leur pleine réalisation.

Il y avait des promesses rattachées à chaque tribu d’Israël que ceux-ci ne pouvaient pas espérer s’accomplir tant qu’ils demeuraient en Egypte. La Bible nous dit en Hébreux 7 :9 « De plus, Lévi qui perçoit la dîme, l’a payée, pour ainsi dire, par Abraham ». Par ce passage, l’orateur a mis en perspective le fait que Lévi, qui était sacrificateur et en droit de percevoir la dîme ne le pouvait pas en Egypte. Il a fallu qu’il sorte d’Egypte pour que dès le désert, avant même d’atteindre le pays de la promesse que Dieu demande à ce qu’on fasse pour lui une tente afin qu’il puisse enfin exercer son sacerdoce.

Lorsque Dieu nous emmène quelque part pour nous faire changer de niveau, (ce que nous appelons ici : la montée divine) il arrive qu’on se décourage, et même dans des cas extrêmes qu’on murmure. Cependant, il y a une chose que Dieu a en horreur c’est que l’on mette Sa parole en doute. La Bible dit dans Nombres 13:31-33 Certains enfants d’Israël ont dit «… nous ne pourrons pas monter…  nous étions à nos yeux et aux leurs comme des sauterelles» alors que Dieu les avait prédestinés pour cette émergence. C’est cette déclaration qui les a disqualifiés aux yeux de Dieu comme le souligne Nombres 14 :23. Ces affirmations mettent en doute ce que Dieu nous dit et grossissent les obstacles que nous rencontrons sur notre chemin. Refusons de nous considérer comme insignifiants, l’orateur a poétiquement nommé cet état d’esprit le « complexe de la sauterelle ».  Face aux défis que nous rencontrerons, comme Dieu l’a promis nous finirons par posséder ce que Dieu nous a promis.

Lorsque Dieu nous fait quitter un point A ou lorsqu’Il nous prend quelque chose, c’est toujours dans le but de nous donner au delà de ce que nous laissons.  Le complexe de la sauterelle nous fait constater les réalités mais il ne nous permet pas de percevoir la vérité de Dieu : ce virus nous pousse à nous accrocher à ce que nous avons laissé derrière nous, comme les enfants d’Israël qui voulaient contre toute attente et à tout prix retourner en Egypte.

La question qui se pose est celle-ci : qu’est ce qui a poussé ces enfants d’Israël à se dire qu’ils ne pouvaient pas monter ? L’orateur nous a démontré que cela était dû au fait qu’ils n’avaient pas le Saint-Esprit, car personne ne peut expérimenter la montée divine sans l ‘onction de Dieu. Pourtant, au milieu de ce peuple se trouvait un homme, Caleb qui n’avait pas le même langage que les autres, la Bible dit en Nombres 14 :24 « et parce que mon serviteur Caleb a été animé d’un autre esprit et qu’il a pleinement suivi ma voie… » : cet Esprit supérieur qui nous immunise contre le complexe de la sauterelle, c’est le Saint-Esprit ! Il est  un antidote à l’incrédulité et un vaccin contre le doute !

N’appelons pas géant ce que Dieu n’appelle pas géant. Car le Saint-Esprit est là afin de nous communiquer les dons nécessaires et la force suffisante pour nous permettre d’accéder à notre montée divine !