La FOI : carburant de la vie chrétienne

Culte du dimanche 2 juin 2019

Orateur : Pasteur Joseph BONDO

Thème : La FOI : carburant de la vie chrétienne

Référence biblique : Marc 4 : 35 – 41

Notre orateur de ce dimanche est le Pasteur Joseph BONDO, pasteur de l’église LA BORNE, notre église mère. En introduction de son message,  il présente la foi comme « l ‘énergie dont nous avons besoin pour fonctionner pour la gloire du Seigneur ». L’objectif principal de tout ministère est de nourrir la foi des brebis de Christ car sans la foi, nous serons happés par les circonstances de la vie. Si nous voulons que le moteur d’un véhicule fonctionne correctement il nous faut lui mettre le carburant approprié c’est de même avec notre vie, si nous voulons avancer et entrer dans ce que Dieu nous a promis, nous avons besoin de cet élément crucial qui est la foi. La foi :

  • Nous permet de ne pas subir notre vie la Bible dit : « Sans la FOI il est impossible d’être agréable à Dieu »
  • Nous permet de nous approcher de Dieu « il faut que celui qui s’approche de Dieu CROIT … » dit la Bible
  • Aussi, elle nous permet de résister au diable et de tenir ferme face aux pressions de la vie.

Dans notre passage de base, nous voyons qu’à l’initiative de Jésus « d’aller sur l’autre bord », les disciples entreprirent ce voyage avec Jésus. L’orateur nous rappelle qu’en toutes choses, nous avons besoin de la parole de Dieu et de la direction divine pour entreprendre quelque chose.

Le voyage de Jésus et ses disciples était paisible au début et notre orateur a fait le parallèle avec notre vie chrétienne. Au début de la vie chrétienne, nous avons l’impression et cela est vrai que lorsque nous demandons quelque chose à Dieu, l’exaucement est rapide. En effet à nos débuts nous sommes des enfants (spirituels) et Dieu prend soin de nous comme tel, c’est pourquoi notre voyage est calme et paisible. Cependant plus nous grandissons plus Dieu nous traite selon notre maturité. Alors que la barque avançait vers sa destination, il survint une tempête. Une tempête tellement forte que l’expertise marine de certains disciples n’a pas suffit pour la calmer, au point où la barque se remplissait d’eau. Les disciples effrayés se mirent à crier croyant mourir mais de l’autre côté de la même barque, Jésus dormait tranquillement. La tempête continuait de souffler et l’un des disciples vint réveillé Jésus en catastrophe. Jésus se leva et calma la tempête avec aisance après, cela il dit une chose importante aux disciples : « Pourquoi avez-vous ainsi peur ? Comment n’avez vous point de foi ? ». La peur est une paralysie, elle crée en nous l’incrédulité. L’incrédulité nous fait rater énormément de choses sur le chemin de notre destinée, elle nous fait passer à côté des miracles prévus par Dieu pour nos vies mais la foi à contrario est le détonateur de la puissance de Dieu, elle est le seul moyen pour nous de nous rapprocher du ciel.

La foi c’est avoir une réaction pertinente, la réponse appropriée sur base de la parole que Dieu nous a donnée. Lorsque les tempêtes s’élèvent dans nos vies et que la peur nous assaille, déclarons avec foi la parole de Dieu et nous en sortirons victorieux.