Démarque-toi de la foule !

Thème : Démarque-toi de la foule

Orateur : Pasteur Mamie LUMANDE

Lecture biblique : Luc 8 :43 / Marc 10 : 51-53 / Luc 17 : 17-19

Au travers de ce dernier message de l’année l’oratrice, le Pasteur Mamie LUMANDE a voulu communiquer la foi à l’auditoire en nous rappelant que le ciel ouvert était toujours d’actualité. Son objectif était de nous conscientiser sur l’importance de se démarquer de la foule. Se démarquer de la foule, pourquoi ?

Premièrement, chaque homme a son propre objectif, et ses propres besoins parmi la foule qui accourt à Dieu. L’histoire de Bartimée nous enseigne en ce point car cet homme qui était aveugle, mendiant, abandonné au bord de la route connaissait son objectif : être guéri de sa cécité. Voilà pourquoi il ne regarda pas à la foule et cria à Jésus, lui priant de le libérer. Malgré l’insistance de la foule qui voulait le faire taire, Bartimée se mit à crier encore plus fort pour se faire entendre auprès de Jésus. C’est une attitude de foi et de persévérance qui nous est montrée ici, car Bartimée savait que son objectif était complètement différent de celui de la foule, il n’a pas été orgueilleux mais est venu auprès de Jésus qui était son dernier recours, il n’avait plus rien à perdre. Que l’orgueil ne nous fasse pas passer à côté du ciel ouvert. Lorsque nous crions à Dieu, désirons ardemment ce que nous lui demandons et présentons-nous devant lui avec humilité, dépouillés de toute chose afin de réellement toucher son cœur.

Deuxièmement, parce que la foi est personnelle. L’histoire de cette femme à qui souffrait d’une perte de sang nous montre que seule la foi peut déplacer des montagnes. Elle qui pendant 12 ans a souffert de ce mal, a clairement défini son objectif lorsqu’elle apprit l’arrivée du Sauveur : toucher le pan de sa robe. Encore une fois la foule était un obstacle pour elle, un obstacle qui l’empêchait d’atteindre Jésus mais en dépit de cela, elle s’est décidée à rester focalisée sur son but et a réussi à l’atteindre. Non seulement elle fit preuve de persévérance, mais aussi d’une foi immense car son but à elle n’était pas d’être touchée par Jésus mais de toucher Jésus, elle savait que ce serait suffisant pour régler son problème. Même lorsque l’objectif est précisément défini nous ne réussirons à atteindre Dieu qu’avec une foi ferme, en croyant qu’Il est capable d’agir où nous l’attendons et même au-delà de nos attentes.

Enfin, parce que lorsque l’on se démarque de la foule, il ne s’agit plus d’un rendez-vous collectif, mais désormais d’une rencontre intime entre Dieu et nous. C’est à ce moment qu’une relation personnelle avec Dieu se noue. La foule peut avoir les mêmes objectifs que nous mais à la fin combien retournent vers Dieu ? L’oratrice insista sur l’importance de retourner vers Dieu pour lui rendre grâce après avoir été exaucé. La reconnaissance envers Dieu n’a pas de prix, c’est ce qui nous démarque auprès de Dieu. Pour illustrer cela, elle prit l’exemple des 10 lépreux qui avaient tous le même objectif : recevoir leur guérison. La Bible nous dit que les lépreux 10 furent guéris mais qu’uniquement un seul parmi eux  est retourné vers Jésus. Il aurait pu rester parmi la foule,  cependant il a choisi de revenir aux pieds du maître pour exprimer sa reconnaissance, c’est ainsi qu’il toucha le cœur de Dieu. Ce passage nous montre que la foi ne doit pas seulement se limiter à l’acte, il faut retourner vers Jésus.

Ce message nous concerne tous personnellement et nous permet de questionner notre relation avec Dieu. Tout comme les Hommes ont des sentiments, Dieu en a également. Chacun connaît la peine ressentie lorsqu’une personne à qui on a fait du bien ne le reconnait pas. Dieu aussi ressent ce mal lorsqu’il nous exauce est qu’à l’instant même nous prend l’amnésie d’oublier de lui exprimer notre reconnaissance pour cette chose que l’on a tant désirée, pour laquelle on a tellement prié. L’oratrice conclut son message en ces termes : restons dans la foi, bougeons le ciel est ouvert !