2019 : L’heure du bilan a sonné

Nous voici arrivés au terme de l’année 2019 et avant de célébrer le passage à la nouvelle année, un retour sur les douze derniers mois écoulés s’impose !

Alors quel bilan dresser de cette année? En allumant la télévision et en feuilletant la presse, nous sommes certainement encore marqués par les crispations sociales, responsables des importantes grèves  qui ont paralysé une bonne partie des français en ce mois de décembre. Et comme le souligne le journal Le Point, 2019 a « été placée sous le signe du mouvement : mouvement contre les réformes des retraites, après celui des Gilets jaunes ; mouvements contestataires en Algérie, à Hongkong, au Liban et ailleurs dans le monde ; mouvement contre les violences faites aux femmes ; mouvement en faveur de l’urgence climatique. » Si ce constat général peut sembler pessimiste, qu’en est-il du mouvement qui a eu lieu dans nos vies personnelles ?

Quel mouvement dans ma vie ?

La vraie question serait, pour quoi suis-je reconnaissant(e) à Dieu ? Une promotion accordée, un nouvel emploi, un passage en classe supérieure, un mariage, une naissance, une guérison, un déménagement, un achat immobilier, l’obtention d’un permis de conduire, d’un titre de séjour, la réussite d’un examen, la réalisation d’un rêve, le dénouement d’une situation qui a traîné en longueur… Autant de bénédictions qui méritent d’être énumérées. Si dans une entreprise, un bilan permet de connaître le patrimoine de celle-ci ainsi que sa situation économique et financière, il s’agit dans notre cas de savoir en quoi notre année a été enrichie.

Cela dit, se concentrer uniquement sur les grandes bénédictions peut nous empêcher de considérer les bénédictions plus petites qui restent pourtant appréciables. Pensons par exemple à un quotidien amélioré : s’être rapproché de son lieu de travail, avoir eu de nouveaux voisins chaleureux ou avoir atteint un objectif de perte de poids. En outre, la plus grande raison pour laquelle nous devrions être reconnaissants à Dieu arrive chaque matin, lorsque notre souffle de vie a été renouvelé. Chaque jour de 2019 a donc forcément engendré quelque chose de bénéfique.

Et pour ce qui semble ne pas avoir été ?

Il y’a également ces événements qui au premier abord nous laisseraient penser que nous n’avons pas de quoi en être reconnaissants. Pourtant toute chose concourt au bien de celui qui aime Dieu. Ainsi, une rupture de fiançailles peut nous avoir épargné un mariage malheureux, un licenciement peut nous avoir incités à sortir de notre zone de confort professionnelle, un redoublement scolaire peut nous avoir fait prendre conscience de l’importance de prendre les études au sérieux, tout comme un accident peut nous avoir fait réfléchir sur le véritable sens de notre vie. Ces épreuves nous invitent donc à voir les choses sous un angle différent, à relativiser, à chercher à faire mieux voire à nous corriger. Par-dessus tout, il y a là la notion d’acceptation, accepter que tout ne ce soit pas passé comme nous le voulions pour mieux repartir. N’est-ce pas encourageant pour 2020 ?

Rappelons-nous aussi qu’une bénédiction ne consiste pas qu’en des choses extérieures à nous-mêmes. Tout au long de l’année, notre caractère se forge au travers de différentes interactions. Vous avez été remarqué(e) pour un niveau de sagesse, de patience, de maturité, de joie, un petit quelque chose que vous n’aviez pas auparavant et qui vous a permis d’être une source de bénédiction autour de vous ? Vous avez été particulièrement disposé(e) à venir en aide aux autres cette année ? Ou vous avez abandonné une mauvaise habitude ou un péché avec lequel vous luttiez depuis longtemps ? Autant de raisons d’exprimer de la gratitude et de ressentir de la satisfaction ! En effet, nous avons souvent tendance à penser à ce que nous recevons et moins à ce que nous sommes, donnons ou manifestons…

Ca y est, le bilan est fait !

Oui mais au-delà d’y réfléchir, avez-vous pensé à l’écrire ? Que ce soit dans un carnet de notes, dans un dossier de votre ordinateur si vous êtes plus digital(e) ou sous forme de planche imagée affichée à un mur si vous êtes plus visuel(le), voici cinq raisons de prendre le temps de retranscrire ce bilan sur papier ou écran :

  1. Pour avoir une vision plus claire de l’année écoulée et mieux se rendre compte des changements, petits ou grands, qui ont eu lieu ;
  2. Pour identifier les objectifs de début d’année qui ont été atteints et les bonnes résolutions qui ont été respectées ;
  3. Pour entrer dans la nouvelle année dans un bon état d’esprit, pleinement conscients de ce que nous souhaitons pour 2020 ;
  4. Parce qu’un bilan digne de ce nom doit être documenté, l’écrire permet tout simplement de ne pas l’oublier ;
  5. Pour observer notre évolution au fil des années et se remémorer la bonté et la fidélité de Dieu.

Ainsi donc 2019 arrive à sa fin ! Célébrons, chantons, dansons, réjouissons-nous mais surtout souvenons-nous de tout ce que le Seigneur a eu à faire pour nous et avec nous cette année, au travers de nos multiples actions de grâce et témoignages. 

Nous vous souhaitons une merveilleuse nuit de la traversée et nous vous disons à l’année prochaine.